Archive de la catégorie ‘MoDem’

Elections régionales 2010 : la recomposition politique marque le pas…

Dimanche 14 mars 2010

Finalement, la gauche locale aura réussi son pari. Avec près de 30% des voix au niveau national, le Parti socialiste sort vainqueur devant l’UMP.

Rien que de très classique en somme : même Europe Ecologie avec 12,5 % des suffrages exprimés recule par rapport aux élections européennes. Les deux mastodontes, qui gouvernent ce pays depuis près de 40 ans, restent les deux principales forces politiques. Nous ne sommes donc pas prêts de sortir de la pensée étriquée où ils nous ont plongé depuis bien longtemps…Europe Ecologie est une fausse alternative au couple PS/UMP, car, sauf surprise extraordinaire, l’alliance se fera au second tour sur la base du programme des sortants PS et non sur celui des écologistes, loin derrière.

Le MoDem K.O?

Quant au MoDem, qui représentait en 2007 cette alternative, on peut dire que son leader a réussi à dilapider tout son capital de voix…4% et c’est tout…Que s’est-il donc passé dans la tête de François Bayrou pour qu’il soit aveugle au point de laminer l’espoir qu’il avait réussi à faire naître lors de la dernière présidentielle?

Tout simplement, les responsables nationaux du MoDem ont refusé de clarifier la position du parti. En 2008, ils n’ont pas exclu celles et ceux qui se présentaient sous la bannière « orange », tout en intégrant des listes PS ou UMP dès le premier tour : premier brouillage du message.

Puis tout s’est enchaîné très vite : François Bayrou a confondu élections européennes et élection présidentielle. Nouvelle claque. Puis il y eut les appels à la gauche durant l’été 2009 et puis la débâcle…

Une alternative libérale pour un nouvel espoir

Je sais parfaitement que ce terme de « libéral » est particulièrement mal vu en France, et dans cette période de crise, une véritable insulte. Cependant, face aux progrès d’un Etat policier, à l’échec de ce même Etat régulateur, il convient de repenser les politiques publiques et la place des citoyens dans leur élaboration.

Surtout, les Libéraux ont foi dans la personne humaine et dans son éducation. C’est même le maître mot des Libéraux : la justice sociale par l’éducation et la liberté.

N’en déplaise aux conservateurs et aux socialistes, c’est le resserrement de la liberté d’expression et le manque de liberté pour innover qui asphyxient notre pays. Cet étouffement progressif nous tuera plus sûrement que toutes les crises.

De l’air, de l’air : c’était bien le sens de la création du MoDem…c’était ?

L’Europe a perdu la bataille de la communication

Mardi 12 mai 2009

Le moins que l’on puisse dire, c’est que la campagne pour les élections européennes ne rend pas les foules hystériques. Lyon ne fait pas exception à la règle : mis à part les militants MoDem, on ne voit guère les autres. Quelques socialistes par ci, une pincée d’UMP par là…Quant aux Verts, NPA, FN et autres formations républicaines ou non, on ne les a pas encore vus.

Johnny plus important que le « couple franco-allemand »

Il y a eu quelques réunions partisanes et des animations sur le thème de l’Europe, mais qui, selon la presse locale, ne rassemblent guère non plus. Un exemple parmi tant d’autres, révélateur d’une indifférence marquée : le journal de France 3 Rhône-Alpes du vendredi 8 mai s’est ouvert sur…la dernière tournée de Johnny Halliday de passage dans la région. Et pourtant, dans ce même journal, un reportage consacré à un ancien prisonnier de guerre allemand retourné dans le village savoisien où il avait travaillé, aurait pu être le prétexte d’un couplet plein de chaleur sur le « couple franco-allemand » et la construction européenne…Peine perdue…

Donc les Européens, je veux dire ceux qui y croient encore, essaient bien de relancer la mécanique de l’adhésion au projet. Samedi 9 mai, en plein centre-ville lyonnais, la Journée de l’Europe et le début de la campagne électorale ont été marqués par la présence de militants MoDem et des membres de la Maison de l’Europe. C’est un peu maigre.

Le Bus de l'Europe place Ambroise Courtois

 

Le bus de l’Europe tourne à vide

Confirmation quelques jours plus tard, sur la place Ambroise Courtois dans le 8è arrondissement de Lyon, où le bus de l’Europe a fait escale. il y a avait plus de monde aux terrasses qu’aux abords du bus. Une seule affiche pour rappeler que le 7 juin, on vote en Europe. Là aussi, c’est bien peu. Comme un certain nombre de passants, j’ai récupéré de la documentation, pédagogique dirons-nous, bien trop pédagogique…: un poster-frise chronologique qui montre l’évolution du Continent depuis 1950, une règle – pour mon fils – avec les drapeaux des 27 pays de l’Union, un dépliant qui vante les mérites de l’Euro, un autre qui décrypte le fonctionnement du Parlement européen.

Finalement, une documentation intéressante, un peu lourde, mais qui ne peut convaincre et intéresser que les convaincus. Rien de très « vendeur » en somme, rien de très « marketing ». C’est dur d’en arriver à un tel constat, mais l’Europe a perdu la bataille de la communication voilà bien longtemps. Le décompte des sujets européens dans les journaux télévisés français serait instructif à cet égard.

A la complexité de ses institutions à géométrie variable, à l’absence d’incarnation du projet européen dans une équipe d’hommes et de femmes, l’Europe a réussi a ajouter la médiocrité de sa communication. Il va falloir se retrousser les manches si l’on ne veut pas perdre définitivement cette guerre de la représentation.

 

Meilleurs voeux !

Jeudi 1 janvier 2009

A toutes et à tous, je souhaite une excellente année 2009, qui s’annonce trépidante

Et pour ma part, je souhaite que cette année soit ORANGE

Je m’associe aux voeux de François Bayrou : courage et ténacité … pour changer les choses